Dannemarie: Un irréductible village résiste aux féministes

Dans nos campagnes, un village d’irréductibles, le village de Dannemarie, avait décidé d’afficher des silhouettes féminines pour célébrer l’année de la femme. Parmi ces figurines, une femme enceinte en robe et talons, d’autres en maillot de bain voir poses suggestives. Horreur, sexisme, crime, culture du viol …. Immédiatement ROME  une association féministe parisienne a porté l’affaire devant la justice  qui a ordonné manu militari que les figurines soient immédiatement enlevées.

Le maire a fait appel et en attendant …. qu’ont fait nos irréductibles ….. ils ont adoptés les silhouettes pour les exposer depuis leurs balcons et jardins. La résistance à l’oppression la plus sympathique de l’été.

Une pétition est en ligne pour soutenir les villageois. 

La décision du tribunal administratif, est un bel exemple de gynocentrisme, car désormais la lutte contre le sexisme semble l’emporter sur toutes les autres libertés. C’est notamment ce que pointe le texte de la pétition. L’affaire peut faire sourire, mais la décision qui sera rendue par le conseil d’Etat est fondamentale pour l’avenir de nos libertés dans un monde où  l’injonction politiquement correct est d’être féministe. Allons nous voir émerger un « ordre public féministe » supérieur aux autres libertés que sont la liberté de création, la liberté d’expression ?

Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.