Garde alternée : Touche pas à mes allocations et à ma pension alimentaire !

On savait déjà que l’égalité homme/femme s’arrêtait là où commençait le droit des mères. On pourra rajouter désormais qu’il s’arrête aussi là où leurs intérêts financiers commencent. Face à la proposition de loi du député  Philippe Latombe (LRM) visant à faire de la résidence alternée l’option  devant être étudié de façon privilégiée, les associations féministes sont montées au créneau par la voie notamment de la députée Daniel Obono, soulignant notamment les conséquences financières pour les mères. De fait, elles devront partager les allocations familiales et auront des pensions alimentaires moindre puisque l’enfant ne sera plus forcément chez la mère 85% du temps comme c’est le cas en matière de garde classique (1 week-end sur 2). 

Pour mémoire cette proposition de loi vise simplement à corriger le fait qu’il a été constaté que lorsque la mère s’oppose à la garde alternée, le père n’a que 4% de chance de l’obtenir. Ce qui en fait un parent de second rang.

Ajoutons qu’il est toujours amusant (ou désolant) de constater le double discours des féministes expliquant à longueur d’année que les hommes doivent s’investir dans la paternité et de les voir dans le même temps lutter contre la résidence alternée.

C’est ici l’une des meilleures preuves que le féminisme actuel tient un discours sur l’égalité que pour corriger les inégalités dont sont victimes les femmes.  

Point favorable, Marlène Schiappa c’est déclarée favorable à ce principe. C’est la première fois que la ministre à l’égalité prend une position en faveur de corriger une inégalité touchant les hommes … il était temps… cela mérite d’être remarqué et salué. 

Ne nous réjouissons pas trop vite cependant, le texte a déjà été vidé de sa substance. Les juges aux affaires familiales (90 % sont des femmes) pourront donc continuer à rejeter les demandes des pères si la mère s’y oppose.

Les débats sur le site LCP

Affaire à suivre….

Comments 2

  1. Pingback: Revue de presse du 23 novembre 2017 – p@ternet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.