Proposition de loi relative au principe de la garde alternée des enfants

L’égalité homme/femme s’arrête souvent là ou commence le droit des mères.

Or ces dernières sont souvent opposées à la garde alternée (58% des pères sont pour et 61% des femmes sont contre) et un quart femmes estiment que la résidence devrait par principe être fixée chez la mère.

Les pères savent alors que sans l’accord de la mère ils n’ont que très peu de chance d’obtenir la garde alternée (- de 25 % de chance) et c’est la raison pour laquelle 76 % des hommes qui y sont favorables ne la demandent pas, et ce souvent pour éviter de rentrer en conflit avec la mère.

Nombre de MGTOW, conscients du risque de ne pouvoir élever leurs enfants au quotidien   (presque 1 enfant sur 4 vie désormais dans une famille monoparentale avec une mère), préfèrent ne pas en avoir.

C’est dans ce contexte, prenant acte qu’il ressort des statistiques du ministère de la justice que la résidence alternée est refusée dans plus de 75 % des cas si la mère s’y oppose (la situation inverse se produisant 7 fois moins souvent) qu’une proposition de loi tente de moderniser le droit sur la résidence des enfants en cas de divorce et de séparation en instaurant le principe général de résidence des enfants chez chacun de leurs parents.

Affaire à suivre.

Comments 2

  1. Pingback: Revue de presse du 26 octobre 2017 – p@ternet

  2. CA SUFFIT …quand est-ce que les hommes vont ils enfin réagir pourquoi des groupements comme le vôtre n’organise pas de manifs pour dénoncer ce lynchage digne d’un cul cul clan….écrire et infomer c’est très binil faut aussi mais agir c’est mieux..c’est une des plus grandes compétences de l’homme …

    Les femmes ont aujourd’hui une impunité totale il faut que cela cesse sinon ca finira très mal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.